Voir les photos (7)

Bastide de Pimbo

Petit patrimoine rural ,  Bastide ,  Collégiale ,  Jardin d'agrément à Pimbo

  • La légende attribue la fondation d’un premier monastère bénédictin à Charlemagne en 777 « Sainte-Marie-de-Pendulo », mentionné au XIe siècle. Ce monastère pillé et saccagé est remplacé au XIIe siècle, par la collégiale Saint-Barthélemy cofondatrice de la bastide.
    Pimbo est la plus ancienne bastide des Landes fondée en 1268, par un acte de paréage entre l’abbé de la collégiale et le sénéchal de Gascogne, agissant au nom de Henri III, Roi d’Angleterre - Duc d’Aquitaine.
    Situé en Tursan sur...
    La légende attribue la fondation d’un premier monastère bénédictin à Charlemagne en 777 « Sainte-Marie-de-Pendulo », mentionné au XIe siècle. Ce monastère pillé et saccagé est remplacé au XIIe siècle, par la collégiale Saint-Barthélemy cofondatrice de la bastide.
    Pimbo est la plus ancienne bastide des Landes fondée en 1268, par un acte de paréage entre l’abbé de la collégiale et le sénéchal de Gascogne, agissant au nom de Henri III, Roi d’Angleterre - Duc d’Aquitaine.
    Situé en Tursan sur les derniers contreforts des Pyrénées, le village est construit le long d’une crête. Cette implantation stratégique permettait de surveiller et défendre le Béarn et les environs. Ici, la bastide s’adapte à la configuration naturelle du site : c'est une bastide-rue, encadrée par la collégiale d'un côté et le château fort édifié à cette occasion à l'autre extrémité.
Prestations
  • Equipements
    • Aire de pique-nique
    • Salle de réunion
  • Services
    • Boutique
Ouvertures

Périodes d'ouverture

  • Toute l'année